Recueil de nouvelles

13 à table !

Depuis 2014, un recueil de nouvelles portant le titre « 13 à table ! » est édité chaque année par les éditions Pocket au profit de l’association française des Restos du Coeur.

Une quinzaine d’écrivains de renom rédigent un nouvelle autour d’une thématique qui diffère chaque année. Grâce aux bénéfices de la vente des recueils (5 à 6 EUR par livre) reversés aux Restos du Cœur, 4 à 5 repas par livre sont offerts à ceux qui en ont besoin. L’édition des huit premiers tomes de «13 à table !» a permis de distribuer près de 6,8 millions de repas.

La thématique du recueil des Restos du Cœur se renouvelle chaque année

Le thème proposé aux auteurs est différent tous les ans.

« Le repas » pour 2015, « Frère et sœur » pour 2016, « L’anniversaire » pour 2017, « L’amitié » pour 2018, « La fête » pour 2019, « Le voyage » pour 2020, « Un premier amour » pour 2021, « Meilleurs souvenirs de vacances » pour 2022, « La planète et moi » pour 2023.

La 10e édition, annoncée pour le 2 novembre 2023, portera sur le thème « J’ai dix ans » et regroupera les nouvelles d’auteurs tels que Philippe Besson, Michel Bussi, Maxime Chattam, François d’Epenoux, Lorraine Fouchet, Karine Giebel, Raphaëlle Giordano, Philippe Jaenada, Alexandra Lapierre, Cyril Lignac, Agnès Martin-Lugand, Romain Puértolas, Tatiana de Rosnay, Leila Slimani, Franck Thilliez.

Thème de la « fête » à l’honneur dans les nouvelles de 2019

Je vais vous parler de l’édition 2019 qui avait pour thème, la fête !

Une fête ne s’organise pas d’un coup de baguette magique. Tous les préparatifs agitent les organisateurs d’une façon qui peut nuire à leur quotidien et à leur vie de famille. Agnès Martin-Lugand et Tatiana de Rosnay nous en décrivent les mésaventures qui pourraient nous rappeler nos propres déboires.

La fête peut s’avérer attirante, mais inatteignable comme le relatent dans une respective originale Véronique Ovaldé et Leila Slimani.

Des visions du passé (chez Eric Giacometti & Jacques Ravenne), mais également des visions du futur (François d’Epenoux) entrent sur la scène de la fête d’une façon parfois glauque et troublante.

La fête devient aussi prétexte à conclure des affaires professionnelles (Romain Puértolas) ou sentimentales (Françoise Bourdin), mais avec des retournements de situation cocasses.

Retrouver quelqu’un qui avait disparu durant une fête (Philippe Besson), vouloir vivre uniquement pour la magie de la fête aux dépens de sa famille (vie réelle de Marguerite Steinheil par Philippe Jaenada), fêter avec ses proches, mais finir en règlements de compte (Alice Zeniter), fêter le prix Nobel qui n’arrivera pas (Alexandra Lapierre) ou assister à la célébration de sa propre création dans une vision futuriste (Maxime Chattam), ce sont autant de récits dont la fête constitue le contexte ou l’élément déclencheur. Sans oublier toutefois l’histoire touchante d’un SDF dont la vie a mal débuté et qui fête Noël avec son chien sous un pont (Karine Giebel).

J’ai beaucoup apprécié ce recueil de nouvelles écrites par des auteurs dont j’avais déjà, pour la plupart, lu des romans et sur lesquels j’avais même parfois rédigé des chroniques. En cliquant ci-dessus sur le nom de certains écrivains, vous accéderez à l’une ou l’autre chronique en question.

Pourquoi lire un recueil de nouvelles ?

La nouvelle se distingue du roman par sa brièveté. De ce fait, son récit, qui tient sur quelques pages, se concentre sur un extrait de vie dont les implications peuvent se répercuter sur le long terme. Une nouvelle se termine en général par un dénouement inattendu, désigné par « chute ».

Se plonger dans une nouvelle bien écrite, c’est comme entreprendre une excursion d’une journée, qui se termine en général (mais pas toujours!) dans la surprise, l’émerveillement ou le trouble. La nouvelle suscite matière à réflexion chez le lecteur, et peut-être l’envie de changer les choses.

13 à table !

Dans ce sens, les éditions « 13 à table ! » qui regroupent les nouvelles de plusieurs auteurs de renom apparaissent comme un véritable plaisir composé de différents parfums. Nul doute qu’au moins l’un ou l’autre de ceux-ci charmera les lecteurs les plus difficiles.

N’est-ce pas aussi l’occasion de s’offrir chaque année une bulle de plaisir garanti tout en aidant son prochain ?

La prochaine édition « 13 à table ! » sortira en novembre, mais les précédentes sont toujours en vente.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :