Photo du roman de Jacqueline Harpman "La Dormition des amants"
Sentimental - romantique

« La Dormition des amants »

Voici une merveilleuse histoire d’amour pour la Saint-Valentin ! Ecrite par l’auteure belge Jacqueline Harpman, publiée aux Editions Grasset en 2002 (chez Le Livre de Poche en 2004), cette fiction remporta le Prix triennal du roman de la Communauté française de Belgique en 2003.

Résumé de l’histoire d’amour

Quel est le secret de la passion qui, depuis leur enfance, unit Maria Concepcion et Girolamo ? C’est ce que révèle ce roman situé dans un temps imaginaire, qui ressemble étrangement au XVIIe siècle.

On y rencontre un jeune esclave victime très tôt d’une sauvagerie irréparable, dont le destin croise celui d’une princesse que les fées ont comblée. Ardente, intelligente et insoumise, Maria Concepcion abat allègrement les obstacles que les usages lui imposent et deviendra, un jour, reine de France et d’Espagne.

Soutenue dans tous ses combats par Girolamo, Maria Concepcion s’initie aux finances d’un royaume à demi miné par les guerres de Religion, sauve une femme en couches, rêve d’une Europe unifiée et, le moment venu, fait abroger la loi salique.

En parallèle à ce récit galopant, un autre récit se déroule, celui de l’amour impossible qui unit la reine et son esclave, amour éperdu, le seul  » qui reste toujours intact, que rien n’altère et qu’aucun exaucement n’affadit « . A la fois haletant, sauvage, drôle et raffiné, ce roman explore magnifiquement les thèmes du pouvoir et de l’amour absolu.

Quatrième de couverture du roman « La Dormition des amants » de Jacqueline Harpman chez Le Livre de Poche

Jacqueline Harpman

Romancière belge de langue française, l’auteure est née à Etterbeek près de Bruxelles en 1929 et est décédée en 2012. Ayant suivi des études en psychologie et psychanalyse, ses œuvres littéraires sont toujours empreintes d’une subtile analyse des personnages.

Jacqueline Harpman a écrit de nombreux romans et fut lauréate de plusieurs prix littéraires prestigieux. Si vous le souhaitez, vous pouvez relire ma chronique à propos de « Moi qui n’ai pas connu les hommes » sur ce blog.

Signification du terme « Dormition »

Terme utilisé dans le catholicisme actuel pour faire référence à la mort sans souffrance de la Vierge Marie, « emportée par la véhémence du pur amour » selon l’écrivain Joris-Karl Huysmans dans son roman « L’Oblat ».

Dans le cas du roman de Jacqueline Harpman, la « dormition » pour les amants définit en quelque sorte l’absence de relations physiques amoureuses, mais dans un état de non-souffrance, puisque cette absence permet aussi de sublimer cet amour en le laissant intact et absolu.

Photo en plus grand du titre "La Dormition des amants" et de l'auteure Jacqueline Harpman

Roman historique ?

Bien que le récit s’inscrive dans le contexte historique du XVIIe siècle en France, l’histoire est imaginaire. L’auteure Jacqueline Harpman a elle-même qualifié son livre de « faux roman historique » déclarant : « Les idées qui me tournaient dans la tête étaient comme ça, vers [un] début de XVIIe siècle, imaginaire bien entendu parce que je n’ai aucune envie d’écrire de vrais romans historiques. » (cfr le dossier pédagogique sur ce roman dont le lien se trouve ICI)

Roman bienfaisant ?

Les thématiques du pouvoir et de l’amour impossible sont décryptées à l’envi dans cette histoire.

Dans le livret que j’avais publié en 2016 sous le titre « Lire pour guérir d’une peine de coeur » ,

j’avais répondu à la question sur le caractère bienfaisant de ce roman comme suit :

Encore un amour impossible que l’on suit avec plaisir et frustration, en se demandant toujours comment ces deux-là arriveront à surmonter l’obstacle physique majeur qui les sépare et les empêche de vivre normalement leur amour passionné réciproque.

La fatalité n’apparaît pas ici comme insurmontable, mais bien comme « contournable ». Il s’agit de la leçon principale que l’on peut retirer de ce roman qui donne du baume au cœur, malgré les larmes qu’il ne manquera pas de susciter. On pourra également admirer la plume de l’auteur qui nous plonge dans un drame amoureux digne des grands classiques du genre.

Exrait de « Lire pour guérir d’une peine de coeur »

Lecture de Saint-Valentin

Voici donc une idée de lecture pour la Saint-Valentin. Vous trouverez d’autres romans sur le thème des multiples variantes de l’amour avec un grand A dans mon petit livret 😉

Photo du livret "Lire pour guérir d'une peine de coeur" de Nathalie Cailteux

Joyeuse fête de la Saint-Valentin !!!

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :