Pouvoir des livres - photo copyright Nathalie Cailteux
ACTUALITES,  ROMANS ABORDANT UN THÈME

Noël 2020, en mode « livre-sse »

Noël 2020 = Noël en petit comité, près du feu de la cheminée, une coupe de champagne à la main et un livre devant les yeux. Quelle lecture choisir pour passer d’agréables fêtes ?

Que lire à Noël ?

Romans, nouvelles, BD, documentaires, essais, ouvrages sur l’écologie, la santé, la nutrition, le virus…

Tout est bon pour autant que nous puissions apprendre, nous réconforter, nous évader, être surpris, enchantés, voire secoués…

Mes suggestions de lectures

« Journal d’un amour perdu » de Eric-Emmanuel Schmitt

Eric-Emmanuel Schmitt "Journal d'un amour perdu"

L’auteur rend hommage à sa maman suite au décès de celle-ci. Ce récit sur son deuil constitue un ouvrage bienfaisant pour toute personne en quête de réconfort.

  • En cliquant ICI, vous accéderez à ma chronique de cette année sur ce roman.

« La femme qui ne vieillissait pas » de Grégoire Delacourt

Grégoire Delacourt "La femme qui ne vieillissait pas"

Mettant en scène les aléas d’une femme dont l’apparence s’est arrêtée de vieillir, l’auteur questionne notre position face au temps qui passe. Un conte philosophique qui enchante et fait réfléchir sur notre condition et sur la peur de vieillir.

  • En cliquant ICI, vous accéderez à ma chronique de cette année sur cet ouvrage.

« La salle de bal » de Anna Hope

Anna Hope "La salle de bal"

Il s’agit d’une histoire d’amour impossible entre deux êtres qui doivent lutter contre les idées de leur époque. Peur de la différence, injustice, incompréhension rythment le récit qui reste pourtant lumineux grâce à la présence de la nature et au pouvoir de l’amour.

  • En cliquant ICI, vous accéderez à ma chronique de cette année sur cet ouvrage.

Lectures inspirées par l’année 2020

« La terre demeure » de George R. Stewart

Paru en 1949, ce roman post-apocalyptique nous renvoie à notre actualité. Mais il met surtout en évidence la puissance des capacités humaines face aux catastrophes naturelles que sont par exemple les pandémies. En cela, ce roman renferme une bonne dose d’espoir.

Une pandémie d’origine inconnue a décimé la population nord-américaine (et sans doute celle de toute la planète).

Ish, qui a survécu au mal mystérieux, entame une traversée de l’Amérique qui va ancrer en lui la conscience que rien ne pourra plus être comme avant. Il parviendra à fonder une famille, quelques survivants s’agrégeront et formeront une petite communauté autour de lui, une « Tribu » qui, confrontée à l’après, sera partagée entre la détresse, l’apathie et l’espoir, entre l’exploitation de l’héritage laissé par la civilisation effondrée (ses ressources, règles, croyances etc.) et la nécessité de tout réinventer pour redonner goût et sens à la vie.

Si La Terre demeure (traduction du titre original Earth Abides qui cite l’Ecclésiaste) relève a priori de la fiction post-apocalyptique et dystopique, il excède les limites du genre par la profondeur et l’actualité du regard qu’il porte sur le sort des êtres et des choses qui composent un monde, sur ce qu’est une société humaine en crise :

Comment elle dure, se disloque, peut renaître ou non…

Aux États-Unis, où il a été publié en 1949, la même année que 1984 d’Orwell, le roman de l’anthropologue George Stewart est considéré comme un classique de la science- fiction (28 rééditions). Bien que traduit en français dès 1951 et réédité en 1980, La Terre demeure est restée en France une oeuvre méconnue.

Quatrième de couverture, publication aux éditions FAGE, 25 janvier 2018

D’autres romans traitant d’une pandémie

En mars 2020, j’ai rédigé une chronique sur cinq romans ayant pour toile de fond une pandémie. Ces récits soulignent les atouts de l’espèce humaine : sa capacité d’adaptation, son habilité à relever les défis et surtout ses vertus d’altruisme. Il s’agissait des romans suivants :

  • « La peste » de Albert Camus
  • « Le hussard sur le toit » de Jean Giono
  • « La quarantaine » de J.M.G. Le Clézio
  • « Pandemia » de Franck Thilliez
  • « En compagnie des hommes » de Véronique Tadjo

Si vous cliquez ICI, vous accéderez à ma chronique.

En espérant que ces quelques suggestions vous aideront à faire un choix de lecture propice à la détente et au réconfort, je vous souhaite à toutes et tous :

JOYEUX NOËL ! Beaucoup de courage, une excellente santé et de merveilleuses lectures !

Nathalie Cailteux  copyright

7 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :